Trek dans la région sauvage du Vätsäri, Laponie

Le Vätsäri, c’est où?

Le Vätsäri est l’une des dernières régions vraiment sauvages d’Europe, au Nord Est de la Laponie finlandaise. Cet désert arctique s’étale sur  une superficie de 1550km2.

La nature, dans cette région est assez hostile , parsemée de forêt de pins, de zone marécageuses et humides et zones rocheuses. Le Nord-Est du Vätsäri est sans arbres et composé de paysages de collines. Réputé pour être difficile d’accès, il n’y a que très peu voire pas du tout de pistes balisées pour entrer dans ce désert. La seule piste qui permet de passer dans le Vätsäri, nommée Piilola, démarre à Kessintie,  à 14 km du village de Nellim. Elle fait aussi la connection entre le Parc National norvégien Øvre Pasvik et le Vätsäri.

À Kessi vous pouvez rejoindre Muotkavaara: le point de rencontre des 3 frontières  finlandaise, russe et norvégienne. Accessible à la marche, en passant par le refuge de Jankkila, il suffit de suivre le chemin qui y mène. Ce refuge, disponible en location, est entretenu et géré par l’Office National des Forêts de Finlande. Vous pouvez le louer pour y passer la nuit et pêcher dans la rivière Pakanajoki qui passe juste à côté. Il y a même un sauna dans un autre bâtiment à l’ extérieur du refuge.

Si vous êtes fan de motoneige, l ‘hiver vous avez 2 pistes réservées à cet usage qui passent à travers le Vätsäri entre Ivalo-Nellim et Nellim -Sevettijärvi.

Vätsäri, un désert arctique en Laponie

Vätsäri, un désert arctique en Laponie

Zone de chasse et de pêche très riche, le Vätsäri fait est une région Saami où l’on pratique l’élevage de rennes. La plupart des randonneurs se déplacent dans la zone du lac d’Inari et viennent très peu au coeur de ce désert arctique.

4 jours /3 nuits: Compte-rendu du trek

Si vous recherchez un trek ou une grande randonnée totalement à l’écart des zones de tourisme de masse , le Vätsäri est fait pour vous!

Lors de ma formation de Guide Nature au Centre Professionnel Saami de Toivoniemi, nous avons l’opportunité de mettre nos connaissances en pratique en partant en petit groupe pour un mini trek de 4 jours/3nuits pour explorer le Vätsäri.

Je ne vous cache pas mon excitation quand j’ai su que nous irions dans ces coins là.

Nous sommes donc partis fin septembre, en plein coeur de l’automne en Laponie, pour profiter des derniers rayons de soleil avant l’arrivée de l’hiver.  Et nous avons eu droit à tous les temps possibles: vent, pluie, grêle, neige, rayon de soleil, des températures négatives la nuit (-1˚C à – 3˚C).  Oh et j’oubliais, la visite d’un ours pendant la 2 ème nuit de bivouac, qui à en regarder ses empreintes devait faire dans les 200kg.  Et tout ça en appréciant de dormir à la belle étoile sous des tarps que l’on appelle « laavu » ou « loue » en finnois.

Au total 45km parcourus au coeur de l’une des dernières zones complètement sauvages d’Europe: un pur bonheur !

Quelques recommandations avant de partir à l’aventure

Ce trek a eu un impact important sur ma relation avec la nature en Laponie: elle peut vous offrir beaucoup, mais elle peut aussi prendre beaucoup. Il faut être prudent quand on s’aventure dans ces coins là et bien se préparer. Ce type de région est faite pour randonneurs et trekkeurs expérimentés et se faire accompagner par un guide certifié est la meilleure des garanties à prendre!

Le terrain est très variable et souvent difficile. Sans parler de la météo qui reste aléatoire même en été. Donc je ne recommande pas ce type d’expérience aux débutants.

Mais se  laisser bercer par une nature intacte, par ses sons, sa lumière et les odeurs de tourbe qui remontent du sol après la pluie. Sans oublier la visite de Winnie l’ourson, cela n’a pas de prix!

Un véritable retour aux sources, que je recommande donc à toute personne qui souhaite découvrir le vrai visage de la Laponie.

Trekking dans le no man's land du Vätsäri

Trekking dans le no man’s land du Vätsäri

Recommended Posts

Leave a Comment